Monday, March 19, 2007

L'homme contradictoire



Comment assumer ses contradictions? Etre contradictoire avec soi-même est-il signe d'une richesse intérieure ou au contraire d'un mal-être, d'une absence de clarté dans la définition de ce que l'on est?

L'homme simple, qui est régi par un seul mot d'ordre, qui fonctionne selon des règles préetablies et qui semblent immuables n'est pas prompt à l'ouverture. Mais le fait d'être un être en contradiction autrement aux aspirations multiples n'est pas pour autant signe d'ouverture d'esprit et d'adaptabilité. Cet homme sera alors régi, certes par plusieurs règles, guidés par diverses sources d'intérêt mais il s'en tiendra à celle-ci.

L'ouverture et l'adaptation n'est elle pas alors l'apanage des homme vides, prêts à tout, sans règles ni barrières. Certes, cet homme pourra être tout et son contraire tour à tour et s'adapter à toutes les situations. Mais, il sera sans doute vu par ses semblables comme vide, influençable ou encore lunatique. L'homme sans règle est l'homme corruptible, dont on peut tout et n'importe quoi et auquel par suite on ne peut se fier car rien ne permet de l'identifier.

Identifier un homme. Voilà une source d'assurance. Un homme régi par des règles, des valeurs, des codes sera certes fermé à certaines personnes mais inspirera par ailleurs une confiance quasi automatique à d'autres, disons à ses congénères. L'homme doit pouvoir être classable, identifiable. Prêt à tout il perd sa crédibilité.

La voie intermédiaire comme souvent apparaît donc comme la meilleure mais encore faut-il parvenir à déterminer où se situe la ligne médiane entre ouverture d'esprit et vide intérieur. Opération très délicate lorsque la majorité des centres d'intérêts qui nous occupe est dicté par notre lieu de naissance, entourage, éducation, famille etc...comme c'est le cas pour la plupart d'entre nous.

Kafka nous enseigne que vivre entre raison et folie, réalité et immaginaire crée des personnages plein de richesses et très attrayant. Le fou aurait-il plus à raconter que l'homme guidé par une logique implacable? Sans doute que oui. Voire un homme se contredire, c'est aussi voir l'humanité transpirer de cet individu, c'est aussi voir un homme avec ses faiblesses et ses limites. L'homme est par essence, selon le cogito cartésien, celui qui pense et il est ce qu'il pense. L'homme qui se contredit est donc avant tout celui qui prend la peine de réfléchir, qui est capable de revenir sur une pensée comme d'être submergé d'idées. L'homme qui confond réel et imagnaire est peut-être fou mais est aussi celui qui crée un monde imaginaire, qui a la capacité de s'évader.


Lectures :

-Kafka, Le procès; La métamorphose
-Jean Paul Sartre, L'imaginaire

4 Comments:

Anonymous Anonymous said...

Qui est le plus fou, le fou ou le fou qui suit le fou ?

12:35 PM  
Anonymous Anonymous said...

ou encore, comme le dit Chesterton ; "le fou, c'est celui qui a tout perdu sauf la raison"

12:41 PM  
Blogger melle hortensia said...

Si un homme suit un fou, cela signifie qu'il est influencé par le fou et donc fou lui-même.

L'homme qui est assez fou pour suivre un fou cela veut dire qu'il a encore moins de discernement que le fou lui-même car non seulement au même titre que le fou il ne décèle pas sa propre folie mais il ne décèle pas non plus celle de l'autre, de l'homme suivi.

L'homme qui suit un autre homme n'est-il pas obligatoirement fou, puisqu'aliéné puisque suiveur? Il aliène sa liberté ne faisant que suivre et perd donc ce qui caractérise l'homme, sa faculté de discernement.

Mais d'un autre côté l'homme ne suit-il pas toujours d'autres hommes? De par la naissance, l'homme est descendant, il est donc celui qui vient après, celui qui suit. Il n'était pas à l'origine ou a vite perdu celle-ci.

Cependant, suivre un homme signifie que l'on est guidé par une ligne de conduite ce qui est contraire à l'idée de folie.

Enfin, l'homme qui ne fait que suivre perd en intensité par rapport à l'homme suivi.

1:03 PM  
Blogger DADEKAGEproductions said...

voi siete tutti pazzi!!!

5:40 PM  

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]

<< Home